Tonnerre de Brest !

Hier, je suis donc parti de St Pol de Léon. Quelques kilomètres après mon départ, j’ai traversé la jolie ville de Roscoff en début de matinée, traversée qui a été des plus agréables. Les rues piétonnes désertes laissaient ainsi libre court à mon vagabondage.

20170720_091314

20170720_091611

20170720_091617

Par la suite je suis arrivé à Plouescat, là, le vent de face m’a nettement ralenti, comme si on me demandait de prendre mon temps, de regarder comme la côte peut être belle. Et en effet, rouler sur les routes de l’Aber était absolument magique.

20170720_112351

20170720_113222

20170720_113229

20170720_115948

20170720_120746

20170720_121000

20170720_121003

20170720_121008

Puis j’ai traversé Lannilis et ses célèbres chemins de terre qui ont rendu la course cycliste Tro Bo Leon mondialement connue.

20170720_135221

Après 95km parcourus, j’ai échoué au bout du monde, à St Pabu, au milieu des dunes. Pourtant dans ce coin, certes reculé, mais somptueux, pas ou très peu de touristes. Parmi les vacanciers, beaucoup d’étrangers. Ils ont peut-être de meilleurs livres-guides de voyage que nous, ou alors ils ont juste pensé à les consulter.

20170720_162150

20170720_163021

20170720_195913

Aujourd’hui j’ai pris la route direction Brest. Mais alors qu’initialement je devais rejoindre cette ville par la côte jusqu’à la Pointe St Mathieu, les conditions climatiques défavorables (rafales de vent à plus de 70km/h et pluie forte) m’ont finalement fait changer d’avis. C’est donc en coupant par les terres que j’ai rejoint la ville portuaire. Et j’ai planté ma tente dans le jardin d’une Brestoise grâce à l’application mobile GAMPING (https://www.gamping.fr/) !

Demain direction la presqu’île de Crozon. La météo ne s’annonce guère plus clémente mais la beauté des paysages devrait prendre le dessus.

Rate this post
1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *